Elie Cohen - directeur de recherche au CNRS, professeur à Sciences Po et membre du CAE

Communication

| Presse | Radio | Télévision | Internet |

1998


Le Gouvernement s’apprête à réformer l’audiovisuel. Une fois de plus, il sera question de qualité, de culture, de création menacées par l’audimat, la publicité, les pratiques des T.V. commerciales. Le « service public » de l’audiovisuel se verra assigner une mission essentielle « la préservation de la cohésion sociale » tout en veillant au pluralisme et à la promotion de l’identité culturelle et linguistique nationales. Qui ne souscrirait à ces objectifs ?, Qui surtout pourrait résister aux larmes de Brigitte Fossey (...) [lire]

LTCM, retenez ce sigle !. Dans les manuels d’histoire, il illustrera la crise de cette fin de siècle. Une crise née de la croyance illimitée en l’efficience des marchés. Une crise entretenue par la démission de responsables politiques nationaux ou internationaux. Une crise financière, monétaire, de change qui faillit basculer dans la crise systémique. Une crise enfin qui par les risques qu’elle fit peser sur l’économie réelle a fait redécouvrir le rôle régulateur des Etats. Mais comment est on passé si vite de la (...) [lire]

Il était une fois une entreprise de pointe, technologiquement pionnière et socialement avancée. Appréciée des consommateurs, elle était aussi le bras armé de l’Etat dont elle réalisait de grands desseins. Or par un effet de calendrier, une coalition hétéroclite est en cours de formation qui peut faire regresser rapidement EdF. Si tout se passe comme prévu, l’entreprise va entrer à reculons dans le marché unique de l’énergie car l’Etat aura transposé avec retard et a minima la directive européenne du 20/6/96. EdF sera (...) [lire]

Il ne sert à rien de vitupérer contre les pilotes comme le fait une presse unanime, d’agiter la menace de la réquisition comme le fait une opposition qu’on a connue plus pusillanime quand elle était au pouvoir, ou de manifester une intransigeance insoutenable quand on a été nommé, comme M.Spinetta, pour « composer » .
La crise actuelle est en effet le produit direct de 10 ans d’atermoiements politiques, stratégiques et organisationnels. Il y a 10 ans déjà, J.Friedman, alors Président, propose d’ouvrir le (...) [lire]

Le Gouvernement français vient de decider de maintenir l’ensemble des programmes d’armement, de demander un effort de compression des coûts aux industriels et d’augmenter le budget d’acquisition à 85 milliards de F. Au même moment les grands industriels européens du secteur (Bae, Dasa, Aerospatiale) et leurs gouvernements respectifs s’entendaient pour donner une impulsion décisive à la constitution d’une grande société européenne civile et militaire (« E ») ayant vocation à regrouper l’ensemble des moyens (...) [lire]

Au moment où les AGF disparaissent du paysage financier français pour se fondre dans le groupe Allianz sanctionnant ainsi l’impéritie de tant de gouvernements incapables de comprendre les enjeux de la restructuration de l’industrie financière, de tant de hauts fonctionnaires qui ont cru qu’il suffisait de déréglementer pour créer un ordre de marché et de tant de dirigeants pour qui l’échec répété fut le meilleur tremplin pour les grandes carrières , il importe de ne pas reproduire les mêmes erreurs avec la (...) [lire]

 
Haut de page