Elie Cohen - directeur de recherche au CNRS, professeur à Sciences Po et membre du CAE

Communication

L’économie en questions : faut-il privatiser la poste ?

L’économie en questions, 15 septembre 2008.

>> Écouter l’émission en streaming

Fin août, le président de la Poste Jean-Paul Bailly a donc confirmé qu’il souhaitait changer le statut de l’entreprise : d’établissement public, la Poste deviendrait dès 2009 Société anonyme, et son capital serait ouvert à hauteur de 10 à 20%.

A peine connu, ce projet a fait monter au créneau les syndicats. De Sud-PTT à la CGT en passant par FO, tous demandent un ajournement du projet, dénonçant une privatisation rampante et un risque de financiarisation de l’entreprise.

Qu’en est-il ? Quel risque une privatisation ferait courir à la Poste ? Après France Telecom ou encore EDF-GDF, le cas de la Poste aujourd’hui ravive de vieux débats toujours d’actualité sur la mission des services publics, sur le rôle de l’Etat dans la défense des entreprises d’intérêt général, et sur les conséquences de la privatisation de ces mêmes entreprises.

Est-ce que l’ouverture du capital de la Poste pourra permettre à l’entreprise de faire face à la libéralisation du marché du courrier prévue en 2011, comme l’indique son dirigeant, ou est-ce que l’entrée de capitaux privés signifie inéluctablement la perte de ses missions essentielles de service public, malgré leur inscription dans la loi ?

Invités :

-  Elie Cohen

-  Jacques Lemercier. Secrétaire général FO-COM.

Haut de page