Elie Cohen - directeur de recherche au CNRS, professeur à Sciences Po et membre du CAE

Recherche

L’ordre économique mondial, essai sur les autorités de régulation

Fayard, 2001.

(JPG) Acheter ce livre.

Depuis vingt ans, les États déréglementent, privatisent et libéralisent leurs économies. Simultanément, ils transfèrent des compétences aux organisations internationales, donnent leur indépendance aux Banques centrales et renforcent les unions régionales. Ce livre explique ce changement de cap, il en détaille les modalités et questionne le silence des hommes politiques.

En esquissant la carte des nouvelles instances de gouvernement planétaire en matière commerciale, financière, monétaire et économique, en décrivant les mécanismes à l’oeuvre dans les grandes institutions que sont notamment l’Organisation mondiale du commerce, le Fonds monétaire international ou la Banque centrale européenne, Élie Cohen montre clairement qu’aujourd’hui le problème n’est pas de savoir si ce sont les intégristes du marché qui ont raison ou leurs adversaires altermondialistes, mais comment les architectes du nouvel ordre économique mondial vont pouvoir bâtir un monde plus efficace, plus juste, plus légitime.

Table des matières complètes :

  • Introduction
  • I. LA GRANDE TRANSFORMATION

-**La nouvelle économie

      • Quatre entrées pour aborder la « nouvelle économie »
      • Les explications de la croissance américaine
      • Le paradoxe de Solow
      • Conjoncture atypique, progrès technique et nouvelle économie -**Le retour du marché
    • Hégémonie monétariste ou le retour de la politique monétaire
    • Supply side economics ou le problème des incitations
    • Nouvelle théorie de l’échange et politiques commerciales stratégiques
    • Droits de propriété et révolution organisationnelle
    • La grande transformation du second xxè siècle
  • II. RÉGULATION COMMERCIALE : UNIVERSEL MARCHAND ET DIVERSITÉ CULTURELLE
    • Les nouveaux termes du débat sur la mondialisation
      • Représentations et réalités de la mondialisation
      • Mondialisation et inégalités
      • Mondialisation et mise en cause des modèles nationaux de croissance et de régulation sociale
      • Tendances à la mondialisation, diversité des régimes et revendications différentialistes
    • L’analyseur AMI ou l’expérience des limites
    • Cycle du millénaire : la convergence programmée
    • Dumping social, exception culturelle et régulation commerciale
      • Le dumping social
      • L’exception culturelle
    • Qui doit gérer la tension mondialisation/diversité ?
      • Comment gérer la tension ? Trois cas types
      • Quelles sont les conditions pour que puisse être instauré un ordre mondial négocié ?
    • Conclusion : l’Organe de règlement des différends, un arbitre ambitieux
  • III. RÉGULATION FINANCIÈRE : INNOVATION ET DÉRÈGLEMENTS SPÉCULATIFS
    • Qu’avons-nous appris des crises financières ?
    • Naissance et développement d’une industrie de la volatilité
    • Globalisation et gouvernance
    • Conclusion
  • IV. RÉGULATION MONÉTAIRE ET RESPONSABILITÉ POLITIQUE
    • Qu’est-ce qu’une Banque centrale indépendante ?
    • L’euro et la théorie des zones monétaires optimales
    • Comment la Commission a construit le discours de la monnaie unique et de la Banque centrale indépendante
    • La Banque centrale européenne entre la Réserve fédérale et la Bundesbank
    • Pourquoi la France a eu recours à la contrainte extérieure fabriquée qu’est l’Union économique et monétaire
    • La conversion des nations européennes à l’euro
    • L’euro et le couple franco-allemand
    • Coopération par la règle ou coordination politique
    • 1999-2000 - la Banque centrale européenne et la trappe politique
    • Conclusion
  • V. RÉGULATION ÉCONOMIQUE : DE L’ÉTAT PRODUCTEUR À L’ÉTAT DE DROIT
    • Du monopole administratif au marché régulé
      • États-Unis : aux origines de la régulation -***Le passage à la régulation en Europe : un changement de paradigme
    • Le passage à la régulation technique
      • Genèse d’un avantage compétitif :la domination européenne sur la deuxième génération de mobiles (GSM)
      • L’arrivée de la troisième génération de mobiles rouvre le jeu
      • Une stratégie communautaire en question
    • La déréglementation en France : un changement de système
    • Conclusion
  • CONCLUSION : NAISSANCE D’UN POUVOIR ARBITRAL
    • Remerciements
  • ANNEXES
    • Bibliographie
    • Chronologie
    • Glossaire
    • Index

Acheter ce livre.

Haut de page