Private Equity et capitalisme français

mercredi 9 juillet 2008

Rapport du C.A.E. par Jérôme Glachant, Jean-Hervé Lorenzi et Philippe Trainar, commentaires d’Elie Cohen et Christian Saint-Étienne. Édité par La Documentation Française.

Le « private equity » ou capital-investissement se définit comme l’ensemble des participations détenues par des investisseurs et gérées par des fonds spécialisés dans des sociétés non cotées. Il regroupe le capital-risque et le capital-développement (venture capital) pour financer des entreprises en devenir et le capital-transmission (buyout), qui permet d’acquérir des entreprises mûres. Les auteurs estiment que ce type de financement est particulièrement adapté à l’économie française : des milliers d’entreprises moyennes n’ont pas aujourd’hui, et auront encore moins demain, d’autres sources de financement que celles du capital-investissement.

Ce rapport est à la fois :

- un diagnostic : non, le capital-investissement n’a pas de résultats financiers exceptionnels ;
- une analyse : oui, le capital-investissement a une efficacité très forte dans la relation actionnaire-management ;
- une force de propositions pour accélérer le développement de cette classe d’actifs en France.

Ce rapport du Conseil d’analyse économique offre ainsi une analyse unifiée et cohérente d’une industrie complexe.

- Commander ce rapport


Voir en ligne : C.A.E